BTP : les formations professionnelles de levage et de manutention

Le domaine du bâtiment et des travaux publics (BTP) exige une grande maîtrise technique pour intervenir sur divers chantiers. Toutefois, les compétences de base ne suffisent pas toujours pour postuler des offres intéressantes, d’où l’intérêt des formations professionnelles. Voici l’essentiel à retenir sur les stages certifiant en Levage et manutention !

La formation en nacelle PEMP

Les nacelles font partie intégrante des engins de manutention en facilitant l’accès aux zones de travail en hauteur. La formation caces nacelle est l’occasion idéale pour acquérir les aptitudes nécessaires afin de se servir d’une plateforme élévatrice mobile de personnel (PEMP).

Objectifs et prérequis de la formation

Le stage d’initiation au fonctionnement et à l’utilisation d’une nacelle vise à permettre aux participants de conduire les PEMP en toute sécurité et de maîtriser les situations à risque liées à cet engin. La formation professionnelle sert aussi à assurer la maintenance de 1er niveau d’une nacelle.

Les formations professionnelles en nacelle s’adressent à toutes les personnes désireuses de conduire et de mettre en œuvre une PEMP relative à une des catégories de la recommandation R486. Ainsi, aucune expérience de conduite n’est requise. Il suffit d’être âgé de plus de 18 ans, de savoir lire et de comprendre le français.

Les personnes en situation de handicap peuvent nécessiter des conditions spécifiques pour prendre part à cette formation. Il convient donc de contacter l’organisme retenu afin de bénéficier d’un accompagnement adéquat.

Les différents types de nacelles

La formation professionnelle en PEMP s’applique à plusieurs modèles de nacelles élévatrices. Il est d’ailleurs possible de se spécialiser dans un type d’engin. Le stage permet d’appréhender le fonctionnement de :

  • la nacelle sur mât ;
  • la nacelle sur chenille ;
  • la nacelle ciseaux ;
  • la nacelle sur camion.

Certains organismes de formation incluent aussi les nacelles télescopiques et les engins à bras articulés dans leur programme.

La formation en chariot de manutention

Le stage en chariot de manutention intervient généralement dans le cadre du Caces R489. Aussi bien théorique que pratique, cette formation permet d’acquérir les aptitudes nécessaires pour manœuvrer les engins de ce type.

Objectifs et prérequis de la formation

En participant à un stage en chariot de manutention, les acteurs du BTP apprennent les bases de l’utilisation et de la maintenance de cet appareil. Ils assimilent les règles de sécurité relatives à la fonction de conducteur et apprennent à réaliser les opérations de maintenance de 1er niveau.

Pour participer à cette formation professionnelle, il suffit d’être âgé de plus de 18 ans et de présenter les aptitudes médicales indispensables à la conduite d’un chariot. Chaque participant doit s’équiper d’une tenue adaptée, de gants de manutention et de chaussures de sécurité. Le manuel d’utilisation de l’engin est souvent fourni à une semaine de l’échéance.

Les différents types de chariots pris en compte

Avec un Caces R489, il est possible de conduire 9 types de chariots différents selon la spécialisation choisie par le stagiaire.

La catégorie 1A est relative à la conduite des transpalettes à conducteur porté. Elle permet aussi de conduire les chariots à préparateurs de commandes sans élévation du poste de conduite pour une hauteur de levée inférieure à 1,20 m.

Avec la catégorie 1B, le stagiaire peut manœuvrer des gerbeurs à conducteur porté avec une hauteur de levée supérieure à 1,20 m. La catégorie 2A permet quant à elle de conduire un chariot à plateau porteur avec une capacité inférieure ou égale à 2 tonnes.

Opter pour une formation professionnelle en chariot de manutention spécialisée dans la catégorie 2B revient à apprendre l’utilisation des chariots tracteurs industriels avec une capacité de traction inférieure ou égale à 25 tonnes.

De la catégorie 3 à la catégorie 6, il est respectivement possible de manœuvrer des chariots élévateurs frontaux en porte-à-faux, à mât rétractable et à poste de conduite élevable. La dernière catégorie permet de conduire tous les types de chariots hors production.

Des formations professionnelles dans les locaux de l’entreprise

Le principal avantage des formations professionnelles de levage et de manutention réside dans leur caractère inter-entreprise. Il est possible de suivre ces stages dans les locaux de la société de BTP qui souhaite améliorer les capacités de ses employés.

L’utilisation des nacelles et chariots dans une entreprise doit être autorisée par le médecin du travail. De plus, la formation se clôture par un certificat caces et une recommandation pour les branches concernées. Cette attestation est primordiale pour les acteurs dont le Comité Technique National est signataire d’une recommandation CNAMTS correspondante.

Il est également possible d’obtenir un certificat d’aptitude à l’issue de la formation professionnelle sans passer un test caces. Cette attestation est valable pour l’utilisation des transpalettes électriques, ponts et gerbeurs à conducteur accompagnant.

La plupart des stages professionnels dans le domaine du BTP sont éligibles au droit à la formation. Il est donc possible d’utiliser un compte personnel de formation (CPF) pour financer cet apprentissage et obtenir les certifications qui en découlent.

Laisser un commentaire