Comment se faire connaître en tant que naturopathe ?

Comment fait on pour se distinguer des autres naturopathie? Parce qu’on est très nombreux et qu’on souhaite peut être tirer notre épingle du jeu pour trouver des clients, pour se faire connaître et faire passer notre message. C’est une question qui m’est beaucoup posée, notamment au travers de cette chaîne. J’essaye de vous aider au maximum à développer votre activité, à gagner votre vie au travers de votre passion, la naturopathie ou une autre discipline de thérapies alternatives. Et en tout cas, il est primordial de se poser la question avant de se retrouver face au monde professionnel.

Au mieux, vous le vaut plutôt. Vous prenez finalement la décision de vous poser cette question durant votre formation, avant même de vous former, ou bien dès la sortie de vos études et plus vite, de vous éviter si vous voulez vous retrouver noyé dans la masse de tous les élèves naturopathe qui en sortent tous les ans. Bonjour à tous! Renaud Richer, naturopathe, coach spécialisé en neurosciences, conférencier, formateur et surtout consultant en développement d’activités des naturopathe et des thérapeutes dans le domaine de la santé alternatives.

Et j’en vois passer des vertes et des pas mûres. Je vois énormément de gens galérer et surtout aujourd’hui, tout le monde me dit mais comment on peut tirer son épingle du jeu alors qu’il y a pas tant de monde que ça? Qui connaît la naturopathie? Qui veut voir un naturopathe de prime abord, même si, selon moi, ce n’est pas réellement la vérité. Mais du coup, on est de plus en plus nombreux à la formation en ligne, à tout ce qui est en train d’évoluer.

De plus en plus de gens sont diplômés. Comment faire? On est de plus en plus nombreux. Il y a de moins, il n’y a pas plus de clients. En tout cas, il y a de moins en moins de clients par naturopathe diplômée. Comment tirer son épingle du jeu? Alors, avant toute chose, c’est pas encore le cas. Pensez à vous abonner à la chaîne. Pensez à me dire dans les commentaires comment je peux vous aider à devenir des naturopathe compétents, à trouver l’école qui vous convient.

Poser moi toutes vos questions, ça me fait vraiment plaisir de pouvoir vous y aider. Et puis, surtout, si vous êtes en train de développer votre activité et d’essayer de tirer notre épingle du jeu, pensez à télécharger le ebook sur les erreurs qui empêchent 99% des naturopathie et autres thérapeutes alternatifs de gagner leur vie. Et surtout, vraiment, qui les font toucher le fond beaucoup plus vite que prévu, alors même qu’ils déploient énormément d’efforts. Kalonji pour savoir comment vous démarquer.

Déjà, avant toute chose, il faut savoir qu’il y a de plus en plus de clients qui s’intéressent à la naturopathie. Il ne faut pas dire le contraire. C’est vrai que ces gens là ne savent pas vraiment ce qui les intéresse. C’est la naturopathie. Ils savent qu’ils veulent une alimentation plus saine, un mode de vie plus sain. Reprendre le sport. Trouver des solutions pour leur sommeil. Peut être retrouver le calme intérieur, la paix, etc.

Etc. C’est quand même des gens qui s’intéressent à des sphères qui sont typiquement le boulot du naturopathe. Pour autant, ils ne savent pas ce qu’est un naturopathe. C’est à vous. Avant toute chose, de leur faire savoir si vous leur fait savoir que finalement, ce qu’ils recherchent ou ce dont ils ont besoin, c’est un naturopathe. Vous serez celui qui a déclenché et finalement, vous allez probablement être celui qui va obtenir le client. Et là, vous n’aurez pas besoin de vous démarquer.

Je préfère vous le dire tout de suite. C’est une astuce contre intuitive, mais en tout cas, pour avoir. Pour mieux se démarquer. Finalement, il faut avoir pas besoin de se démarquer. C’était la première chose. Donc maintenant, on y va pour les autres points qui sont des points beaucoup plus terre à terre. Le premier point, c’est soyez vous même. En fait, il faut arrêter de croire que l’on doit faire comme les autres, où on doit être meilleur que les autres.

En fait, on ne doit pas être meilleur que les autres. On doit être qui on est. Les gens viennent vous voir pour qui vous êtes. Pourquoi vous aller voir un avocat? Pourquoi vous allez voir un médecin en qui vous avez confiance? Pourquoi vous allez voir votre coiffeur? Pourquoi vous allez voir? Peut être un architecte en particulier, un professionnel libéral en particulier? Parce que cette personne, quand elle vous parle, ça vous cause ça vraiment?

Quand elle vous parle, ça vibre en vous. Ça vous fait vraiment sentir comme étant en adéquation peut être avec sa façon de voir les choses. Et souvent, quand c’est pas le cas, vous n’avez pas envie d’y aller. Le naturopathie veut que ses clients ont eu envie de venir le voir ou en tout cas, les gens aient envie de passer le cap, de devenir un client et de faire une consultation, par exemple. Pour ceux qui font des consultations.

Mais tout cela est valable pour bien d’autres choses, mais il faut qu’il soit soit il, soit lui même. Si vous n’êtes pas vous même lorsque vous communiquez et que vous jouer un rôle bien établi d’une personne, voilà qui fait tout pour essayer d’être attirante au niveau commercial. Très honnêtement, ça ne m’a pas donné de résultats. Vous allez avoir des gens qui vont venir, mais lorsque vous allez leur parler une heure, il sera impossible que le naturel revienne au galop.

Donc, vous générer de l’insatisfaction. Le meilleur moyen pour que les gens viennent vous voir, vous, c’est qu’ils découvrent qui vous êtes. Vous y a forcément des gens qui aimeront et des gens qui aimeront pas. Je me souviens d’une élève qui avait un accent, alors j’en ai eu plusieurs accent russe, accent chti, accent du sud, accent picard, accent allemand, accent de tout. En fait, à chaque fois, les personnes me disaient Mais tu te rends pas compte quand je communique.

J’ai cet accent et les gens ne vont pas aimer. Ils ne vont pas venir me voir. Je leur dis d’accord, mais quand vous êtes en consultation, puisque tu arrivera à contrôler ton accent pendant plus d’une heure ou en conférence, ou en atelier ou en entreprise. Ah non, je ne pourrais pas. Et tout ça être compliqué pendant un certain laps de temps. Mais tu vois, si je fais une vidéo ou si je fais un podcast, ou si je parle pendant cinq minutes pour me présenter, j’arrive à maîtriser.

Mais des fois, c’est un peu dur, mais ça ne sert à rien. Avec votre accent qui finalement ressort au bout de 5 10 minutes lorsque vous êtes la personne en consultation, alors vous l’avez fait croire que vous n’aviez pas d’accent. Ça va générer de la déception. Ça va générer de la surprise et de la surprise un peu bizarre. Pourquoi cette personne a t elle mis un masque? Donc, soyez vraiment vous même, c’est extrêmement important. Soyez vous même sur vos valeurs, sur ce qui vous tient à cœur, sur votre façon de parler.

N’essayez pas d’être quelqu’un que vous n’êtes pas. Ensuite, le point suivant, c’est de faire l’école qui vous convient à vous. Vraiment, faites moi plaisir. J’ai fait plein de vidéos sur comment trouver la meilleure école de naturopathie. Comment trouver la formation qui vous convient? Comment devenir naturopathe? Comment trouver l’école qui vous convient? Etc. Faites vous plaisir. Il y a des vidéos gratuites sur le sujet. Vraiment, aller les voir parce que c’est très, très, très important.

En fait, lorsque vous faites l’école qui vous convient, ça vous donne finalement une spécificité que les autres n’ont pas parce que les autres ont tendance à faire l’école qui semble être celle qui sera bientôt reconnue. C’est le principal argument que les gens m’expose quand ils me disent avoir choisi une école. Or, en fait, comme aucune école n’est reconnue et que pour le moment, à chaque fois qu’ils sortent des écoles, ces gens là, au moment où ils en sortent, n’est pas plus reconnu qu’à l’entrée.

Souvent, ils disent oui, mais je sortirai dans 2, 3 ans peut être. Ça aura bougé quand ça n’a pas bougé et que ça fait 10 ans que ça n’a pas bougé. Je dis pas que ça bougera jamais. Je ne jette pas la pierre. Je sais que c’est un dossier compliqué. Je dis juste que du coup, ça génère énormément de déception chez les gens qui se sont inscrits dans ces écoles, pensant que ça allait devenir reconnu.

l’École qui vous tient à coeur? Si c’est une école qui vous apprend en même temps à faire de la réflexologie plantaire et qu’à une spécialité là dedans. Si c’est une école qui vous apprend également l’hypnose, qui vous apprend? Je ne sais pas les constellations familiales, l’énergétique, le magnétisme, la médecine chinoise ou peu importe les neurosciences appliquées, par exemple dans des techniques de coaching et la méditation. En plus de la naturopathie dans notre école. Écoutez, si c’est ce qui vous convient, faites ça.

N’essayez pas de faire ce que tout le monde fait déjà. Ça vous évitera de faire ce que la plupart des étudiants en naturopathie font et donc d’avoir l’étiquette identique à tous ces gens là. Lorsque vous voudrez, vous distinguez et vous démarquer. Ensuite, pensez à développer votre passion pour un sujet. Il faut vraiment que vous ayez au cours de votre formation vous même avant quelque chose qui vous tient à coeur. Par exemple, un sujet qui me tient énormément à coeur, c’est la maternité, la grossesse et l’allaitement, ainsi que la conception, notamment pour les personnes qui ont des difficultés à tomber enceintes ou à avoir un enfant.

C’est des sujets qui me tiennent énormément à coeur. Il y en a d’autres, mais par exemple, lorsque vous étudiez en cours, vous pouvez très bien poser des questions plus spécifiques par rapport à votre sujet ou professeur qui vous donne les enseignements parce que peut être très content d’être challengé sur des sujets qui sortent un peu de leurs habitudes. Je sais que c’est un truc qui me fait souvent rigoler plaisir, qui me challenge et qui, au contraire, me fait passer le temps et a tendance un peu à me dynamiser.

Certains, peut être, n’aiment pas, mais en tout cas, vous vous apprendrez des choses et vous aurez au moins oser vraiment penser à faire ça. Ça va vous permettre de développer une expertise complémentaire qui va être extrêmement bénéfique au moment où vous voudrez vous démarquer dans votre discours. Ensuite, je vous recommande vivement de partager autour de vous, avant, pendant et après votre formation, votre expérience et votre vécu. Vous avez plus à voir, par exemple, si vous avez eu une expérience de vie qui vous a amené à vous intéresser à la naturopathie et à prendre conscience de sa puissance.

Dans votre cas, dans votre entourage, ce n’est pas forcément guérir de quelque chose. Ça peut être quelqu’un qui a obtenu des résultats autour de vous et ça vous a énormément ému. Pris aux tripes, secouez, chamboulées et fait prendre conscience, etc. Vous avez décidé à ce moment là de développer vraiment votre votre intérêt et vos compétences sur la naturopathie. N’hésitez pas à partager ça autour de vous. Peut être que vous avez vécu des choses en cours.

Des choses vous interpelle? N’hésitez pas à le partager. Pourquoi? Parce que c’est ce qui fait qui vous êtes. C’est ce qui fait qu’aujourd’hui, le même apprentissage, la même connaissance qui a été transmise à vous et un camarade de classe ou une camarade de classe. En fait, BA ne va pas passer par le même prisme et ne va pas, du coup, envoyer les mêmes rayons, la même beauté, la même, la même information à la fin.

Ce que vous allez dispenser autour de vous. Finalement, c’est des choses qui seront passées par votre vécu et vos filtres à vous, c’est à dire votre expérience. Et c’est très important de ne pas hésiter à partager autour de ça puisque c’est vraiment quelque chose qui va vous donner une unicité. Si vous êtes vous même passé, par exemple, par un cancer, il y a bien des années que vous êtes en phase de rémission ou même si vous êtes à nouveau confronté à la maladie.

Il n’y a aucun problème. Vous saurez mieux parler à des gens qui eux mêmes passent par là que celui qui n’est pas passé par là. Donc, en fait, il n’y a pas de bonnes et de mauvaises expériences à partager. Il n’y a que des expériences qui permettent d’intégrer des points pédagogiques autour de la formation en naturopathie que vous êtes en train de suivre ou que vous avez suivi. Ensuite, je vous recommande de capitaliser sur votre âge. Je sais que c’est assez contre intuitif.

Franchement, tout le temps, on me dit J’ai peur par rapport à mon âge, je ne devrais pas me faire passer pour plus vieux. J’ose pas communiquer en vidéo parce que si les gens voient mon visage, ils sauront que j’ai 22 ans, etc. Etc. Écoutez votre âge, c’est un capital énorme. Ceux qui sont trop vieux voudraient être plus jeunes. Ceux qui sont trop jeunes voudraient être plus vieux. Il n’y a personne qui est content par rapport à ça.

Dites moi dans les commentaires si c’est le cas pour vous. Vous verrez, on sera très nombreux à le dire. Très honnêtement, pensez à capitaliser sur votre âge si vous êtes jeune. Adressez vous aux jeunes, utilisez des réseaux, des supports de communication, des endroits, même si c’est au niveau local. Si c’est en présentiel, allez vous adresser à des gens dans des endroits qui correspondent à votre âge? Évidemment, si vous avez 20 ans et que vous essayez de communiquer dans un bal musette ou une maison de retraite, peut être que ces personnes là auront l’impression que vous ne comprenez pas vraiment leur codes.

Je trouve ça complètement énorme. En fait, la vidéo est coupée puisque ma batterie de caméras a lâché. En fait, c’est impressionnant puisque c’était les dernières minutes, je pouvais tourner des vidéos. Le jour où j’étais en train de faire, deux jours sont écoulés. Là, maintenant, il faut que je finisse la vidéo. Je ne vais pas vous mentir, je trouve ça amusant. Pas parce que ça se produit puisque des aléas de ce type, il y en a tout le temps.

Des vidéos tournées alors que le son n’est pas activé, ou bien des fois, la carte mémoire qui est pleine, qui s’arrête au bout d’une minute. Et vous avez fait 30 minutes de vidéo. Vous vous rendez compte qu’en fait, rien n’a été enregistré. Des choses comme ça. Je pense que tous les gens qui font des vidéos en ont dans leur vie de YouTubeur ou tout simplement de personnes qui essaient de partager un message au travers de ce format.

Ce qui m’amuse, c’est que ça se soit produit sur cette vidéo de comment se démarquer en tant que naturopathe ou en tant que thérapeute alternatif. Dans ce grand flot de toutes les personnes qui parlent de ces différents sujets. Et surtout, ce qui m’amuse encore plus, c’est que ça s’est produit lors du point sur l’âge. Juste avant, le point suivant qui s’avère portait justement sur quelque chose en rapport avec ça. Et j’ai trouvé ça incroyable que je dois vous faire ce point dans une nouvelle vidéo, alors même que des alertes se sont produits pour rien vous cacher.

Il y a des années où, il y a plusieurs mois, j’aurais refait la vidéo entièrement, c’est à dire que vous, vous n’aurez rien su. En fait, je pense que justement, ce n’est pas un problème et que lorsqu’on vit des aléas, il faut les accueillir et s’en servir comme d’une force. J’étais en train de vous dire justement au sujet de l’âge, que je ne sais pas si vous avez remarqué. Mais souvent, quand on arrive dans un endroit où on cherche des points communs avec des personnes, et notamment l’âge, c’est quelque chose qui est très, très, très important.

Regardez quand vous allez à un mariage, vous vous rapprochez rarement des personnes âgées. Quand vous êtes quelqu’un de jeune, vous rapprochez rarement des jeunes quand vous êtes quelqu’un qui est plutôt d’un certain âge. Vous avez plutôt tendance à essayer de vous retrouver avec vos semblables parce que ça amène de la sécurité. Vous vous sentez compris et vous avez des références communes sur différentes choses et différents comportements. Et justement, ce qui est intéressant autour de l’âge, c’est que lorsque vous communiquez sur des réseaux ou bien au travers de certains supports, certains lieux plus propices à rencontrer des gens d’un certain âge, ça vous permet de connecter avec eux parce que vous faites partie de leur monde.

Ça n’empêche que vous pouvez faire passer un message qu’ils ne connaissent pas. En tout cas, ça vous permet de connecter parfois plus facilement avec eux et je peux vous certifier que parfois, certaines personnes sont jeunes, s’intéressent à la naturopathie, n’ont pas envie d’en faire leur métier, mais par contre, aimeraient bien consulter un thérapeute compétent dans le domaine et me disent oui, mais tu sais, ils vont pas comprendre parce que moi, aujourd’hui, je suis stressé à cause de cela, à cause de ça.

Je me pose des questions, etc. Et je sais que les gens de l’âge de mes parents ne s’intéressent pas à tout ça et trouvent ça débile. Parfois, on me dit oui, mais si je suis trop jeune, c’est un problème. Au contraire, si je suis trop âgé, c’est un problème. Ça va rassurer les gens. En fait, ça va repousser autant de gens que ça va me rassurer et que ça va en attirer à vous.

Donc vraiment, assumez votre âge. Et ensuite, je vous disais le dernier point. En fait, c’est un point qui est amusant, je trouve, puisque est totalement lié à ce qui vient de se passer avec cette coupure de vidéo. Finalement, je dois la finir deux jours plus tard. C’est vraiment d’assumer et de laisser vivre pleinement, sans frein, sans se poser de questions, sans doute sans peur. Votre propre façon de communiquer pour paraître? Quelqu’un de professionnel?

Je me serai toujours dit c’est pas grave, tu refais la vidéo, personne n’en saura rien. Mais au final, j’ai envie de me dire on a le droit à l’imperfection. Et dans ce métier où on a tendance à se mettre énormément de pression parce que, par exemple, qu’on a soi même une problématique de santé qu’on n’a pas su totalement résoudre parce que il arrive que des fois, ça ne pas répondre à des questions. On se met beaucoup, beaucoup de pression et en fait, dans notre façon de communiquer, c’est pareil.

On a tendance à se mettre énormément de pression et là, je trouvais ça intéressant de me dire non. En fait, je vais assumer le fait que la vidéo a coupé. Je suis pour rien. Moi, j’étais en train de faire ma vidéo. La vidéo s’est coupée. Je ne peux pas contrôler suffisamment la batterie avant de démarrer le tournage. Malgré tout, j’ai envie de faire la suite de cette vidéo plutôt que de reprendre du temps pour la refaire entièrement.

Je préfère vous faire une autre vidéo sur un sujet qui pourra vous aider. Je n’aurais pas eu le temps de faire, sinon, du coup, j’ai envie de le faire comme ça et c’est dans ma façon de communiquer. Vous avez aussi remarqué que des fois, il m’arrive d’utiliser des expressions, des choses qui ne sont pas forcément des plus sexy en termes de vocabulaire, etc. Ça peut paraître un peu grossier. En tout cas, c’est dans ma façon d’être.

Je n’ai pas l’intention d’être quelqu’un que je ne suis pas. Il est très important d’assumer votre façon de communiquer. Si vous parlez vite, c’est OK. Vous n’avez pas faire semblant de parler lentement puisque lorsque vous serez face aux gens pendant une heure ou deux heures, vous n’arrivez pas à contrôler ça. Soyez vous même, acceptez votre façon de communiquer. Si vous aimez communiquer d’une certaine façon, faites le. Pleinement, que ce soit par écrit, que ce soit en vidéo, que ce soit à l’oral, que ce soit au travers d’un post sur Instagram ou de faire une belle photo, de faire une infographie.

Il existe plein de façons de le faire. Un audio, etc. En fait, vraiment. Faites vous plaisir? Assumer pleinement et allez y à fond. Voilà, j’espère que cette vidéo vous aura plu. En tout cas, moi, ça m’a fait grand plaisir de la faire en deux temps et au final, c’était un vrai plaisir. Je vous rappelle, soyez authentique, ne doutez pas de votre âge. Soyez vraiment affirmé et confiant dans votre façon de communiquer, partager votre passion pour un sujet, partager également votre vécu, votre expérience.

C’est ce qui va vraiment faire que vous êtes totalement finalement vous même et que vous allez être en plus extrêmement authentique. Et puis, surtout, si vous avez des questions par rapport à ça, vous hésitez à votre à trouver la bonne façon pour vous démarquer. Vous ne savez pas comment vous y prendre ou bien vous avez besoin d’aide. Peut être pour vous assurer que votre message obtiendra les résultats que vous souhaitez écouter? N’hésitez pas à me dire que ça dans les commentaires.

Vous pouvez également m’envoyer un petit, mais je vous remettrai toutes mes coordonnées sous la vidéo pour que vous sachiez à quel email envoyé, quel type de questions, de façon à ce que je les traite dans les meilleurs délais. Et puis, je vous dis jusqu’à ma prochaine vidéo portez vous bien. Merci de faire partie de cette communauté. Je vous aime énormément. Je suis très, très, très fier de voir le nombre de personnes que vous commencez à être et surtout, à quel point ces vidéos qui, au départ, me semblaient pas forcément être indispensables à tous, peuvent énormément vous aider.

Et puis, je vous dis continuer à quand vos rêves et à très vite les amis.