Formation pour renforcer la confiance en soi

La confiance n’est pas quelque chose qui s’apprend comme un ensemble de règles; la confiance en soi est un état d’esprit. La pensée positive , la pratique, la formation, les connaissances et parler à d’autres personnes sont tous des moyens utiles pour améliorer ou augmenter votre niveau de confiance.

La confiance vient des sentiments de bien-être, de l’acceptation de votre corps et de votre esprit (votre estime de soi) et de la croyance en vos propres capacités, compétences et expériences. La confiance est un attribut que la plupart des gens aimeraient posséder.


Qu’est-ce que la confiance en soi?

Bien que la confiance en soi puisse signifier différentes choses pour différentes personnes, en réalité, cela signifie simplement avoir foi en vous-même.

La confiance est en partie le résultat de la façon dont nous avons été élevés et de la façon dont nous avons été enseignés. Nous apprenons des autres comment penser à nous-mêmes et comment nous comporter – ces leçons affectent ce que nous croyons de nous-mêmes et des autres. La confiance est également le résultat de nos expériences et de la façon dont nous avons appris à réagir à différentes situations.

La confiance en soi n’est pas une mesure statique. Notre confiance pour exécuter des rôles et des tâches et faire face à des situations peut augmenter et diminuer, et certains jours, nous pouvons nous sentir plus confiants que d’autres.

La faible confiance peut être le résultat de nombreux facteurs, notamment : la peur de l’inconnu, la critique, le mécontentement de l’apparence personnelle (estime de soi), le sentiment d’être mal préparé, la mauvaise gestion du temps, le manque de connaissances et les échecs antérieurs. Souvent, lorsque nous manquons de confiance en nous-mêmes, c’est à cause de ce que nous pensons que les autres penseront de nous. Peut-être que d’autres se moqueront de nous ou se plaindront ou se moqueront si nous faisons une erreur. Penser ainsi peut nous empêcher de faire ce que nous voulons ou devons faire parce que nous pensons que les conséquences sont trop douloureuses ou embarrassantes.

La confiance excessive peut être un problème si elle vous fait croire que vous pouvez tout faire – même si vous n’avez pas les compétences, les capacités et les connaissances nécessaires pour bien le faire. Dans de telles situations, une confiance excessive peut conduire à l’échec. Être trop confiant signifie également que vous êtes plus susceptible de rencontrer d’autres personnes comme arrogantes ou égoïstes. Les gens sont beaucoup plus susceptibles de prendre plaisir à votre échec si vous êtes perçu comme arrogant.

Domaines connexes

La confiance et l’estime de soi ne sont pas la même chose , bien qu’elles soient souvent liées. La confiance est le terme que nous utilisons pour décrire ce que nous pensons de notre capacité à assumer des rôles, des fonctions et des tâches. L’estime de soi est ce que nous ressentons envers nous-mêmes, notre apparence, notre façon de penser – que nous nous sentions dignes ou valorisés. Les personnes ayant une faible estime de soi souffrent souvent d’une confiance en soi généralement faible, mais les personnes ayant une bonne estime de soi peuvent également avoir une faible confiance. Il est également parfaitement possible pour les personnes ayant une faible estime de soi d’être très confiantes dans certains domaines.Pour plus de discussion, consultez notre page: 

Qu’est-ce que l’estime de soi ?

Jouer un rôle ou terminer une tâche en toute confiance ne signifie pas ne pas commettre d’erreurs. Les erreurs sont inévitables, surtout lorsque vous faites quelque chose de nouveau. La confiance en soi implique de savoir quoi faire lorsque des erreurs apparaissent et concerne donc la résolution de problèmes et la prise de décision. Visitez nos sections sur la résolution de problèmes et la prise de décision pour plus d’informations.

Cette formation fournit des conseils pratiques sur les choses que vous pouvez faire pour renforcer votre confiance en vous.


Une formation pour améliorer la confiance en soi

Il y a deux aspects à améliorer la confiance en soi. Bien que le but ultime soit de vous sentir plus confiant en vous-même et en vos capacités, il vaut également la peine de considérer comment vous pouvez paraître plus confiant aux autres. La formation suivante contient de nombreuses idées pour y parvenir.

Planification et préparation

Les gens se sentent souvent moins confiants face à des situations nouvelles ou potentiellement difficiles. Le facteur le plus important pour développer la confiance est peut-être la planification et la préparation à l’inconnu.

Si vous postulez pour un nouvel emploi, par exemple, ce serait une bonne idée de vous préparer à l’entretien. Planifiez ce que vous voudriez dire et réfléchissez à certaines des questions qui pourraient vous être posées. Pratiquez vos réponses avec des amis ou des collègues et obtenez leurs commentaires.

Il existe de nombreux autres exemples de planification d’une entrevue. Vous devriez peut-être visiter le coiffeur avant de partir. Comment allez-vous vous rendre à l’entretien et combien de temps prendra le voyage? Que devez-vous porter? Prenez le contrôle des situations inconnues du mieux que vous le pouvez, divisez les tâches en sous-tâches plus petites et planifiez autant que vous le pouvez.

Dans certaines situations, il peut être nécessaire d’avoir également des plans d’urgence – des plans de sauvegarde si votre plan principal échoue. Si vous aviez prévu de vous rendre à votre entretien en voiture, mais que le matin, la voiture ne démarrerait pas, comment y arriveriez-vous? Être capable de réagir calmement à l’inattendu est un signe de confiance.


Apprentissage, connaissances et formation

L’apprentissage et participer à une formation peuvent nous aider à avoir plus confiance en notre capacité à gérer les situations, les rôles et les tâches.

Savoir à quoi s’attendre et comment et pourquoi les choses sont faites ajoutera à votre prise de conscience et vous fera généralement vous sentir plus préparé et finalement plus confiant.

Cependant, l’apprentissage et l’acquisition de connaissances peuvent parfois nous faire sentir moins confiants quant à nos capacités à effectuer des rôles et des tâches, et lorsque cela se produit, nous devons combiner nos connaissances avec l’expérience. En faisant quelque chose que nous avons beaucoup appris, nous mettons la théorie en pratique qui développe la confiance et ajoute à l’apprentissage et à la compréhension.

Les futurs nouveaux parents peuvent se sentir nerveux et moins confiants d’avoir un bébé. Ils sont susceptibles d’acheter des livres ou de visiter des sites Web qui peuvent offrir des conseils et dissiper certains des mystères. Ils sont également susceptibles de parler à d’autres parents pour acquérir des connaissances et de la compréhension.

Sur le lieu de travail, une formation peut être dispensée au personnel pour lui apprendre à gérer ou à utiliser de nouveaux systèmes et procédures. Pendant une période de changement organisationnel, cela est particulièrement important car de nombreuses personnes résisteront naturellement aux changements. Cependant, si les personnes affectées par les changements reçoivent des informations et une formation adéquates, ces résistances peuvent généralement être minimisées car le personnel se sent plus préparé et donc plus confiant avec le nouveau système.


Pensée positive

La pensée positive peut être un moyen très puissant d’améliorer la confiance en soi.

Si vous croyez que vous pouvez réaliser quelque chose, alors vous êtes susceptible de travailler dur pour vous assurer que vous le fassiez si, cependant, vous ne croyez pas que vous pouvez accomplir une tâche, vous êtes plus susceptible de l’aborder sans enthousiasme et donc d’être plus susceptible d’échouer. L’astuce consiste à vous convaincre que vous pouvez faire quelque chose – avec l’aide, le soutien, la préparation et les connaissances appropriés.

L’optimisme est la foi qui mène à l’accomplissement. Rien ne peut être fait sans espoir et confiance.


Il existe de nombreuses informations sur la pensée positive en ligne et sur papier. Les règles de base de la pensée positive sont de mettre en valeur vos forces et vos succès et d’apprendre de vos faiblesses et de vos erreurs. C’est beaucoup plus facile qu’il n’y paraît, et nous nous attardons souvent sur des choses dont nous ne sommes pas satisfaits de notre passé – ce qui en fait des problèmes plus importants qu’ils ne devraient l’être. Ces pensées négatives peuvent être très préjudiciables à la confiance et à votre capacité à atteindre vos objectifs.


Essayez de reconditionner votre façon de penser votre vie:

  • Connaissez vos forces et vos faiblesses. Écrivez une liste de choses dans lesquelles vous êtes bon et de choses que vous savez devoir être améliorées. Discutez de votre liste avec vos amis et votre famille car, inévitablement, ils pourront l’ajouter à la liste. Célébrez et développez vos forces et trouvez des moyens d’améliorer ou de gérer vos faiblesses.
  • Nous faisons tous des erreurs. Ne pensez pas à vos erreurs comme négatives mais plutôt comme des opportunités d’apprentissage.
  • Acceptez les compliments et complimentez-vous. Lorsque vous recevez un compliment de quelqu’un d’autre, remerciez-le et demandez plus de détails; qu’aimaient-ils exactement? Reconnaissez vos propres réalisations et célébrez-les en vous récompensant et en parlant à vos amis et à votre famille.
  • Utilisez la critique comme expérience d’apprentissage . Tout le monde voit le monde différemment, de leur propre point de vue, et ce qui fonctionne pour une personne peut ne pas fonctionner pour une autre. La critique n’est que l’opinion de quelqu’un d’autre. Soyez assuré lorsque vous recevez des critiques, ne répondez pas de manière défensive et ne laissez pas les critiques diminuer votre estime de soi. Écoutez la critique et assurez-vous de bien comprendre ce qui est dit afin de pouvoir utiliser la critique comme moyen d’apprendre et de vous améliorer.
  • Essayez de rester généralement joyeux et d’avoir une vision positive de la vie. Ne vous plaignez ou ne critiquez que lorsque cela est nécessaire et, lorsque vous le faites, faites-le de manière constructive. Faites des compliments aux autres et félicitez-les pour leurs succès.

Parler aux autres et suivre leur exemple

Trouvez-vous un modèle de confiance.

Idéalement, ce sera quelqu’un que vous verrez régulièrement, un collègue de travail, un membre de la famille ou un ami – quelqu’un avec beaucoup de confiance en vous que vous aimeriez refléter. Observez-les et remarquez comment ils se comportent lorsqu’ils sont confiants. Comment se déplacent-ils, comment parlent-ils, que disent-ils et quand? Comment se comportent-ils face à un problème ou une erreur? Comment interagissent-ils avec les autres et comment les autres y réagissent-ils?

Si possible, parlez-leur pour en savoir plus sur ce qu’ils pensent et ce qui les fait vibrer.

Parler et être entouré de personnes confiantes vous aidera généralement à vous sentir plus confiant. Apprenez des autres qui réussissent à accomplir les tâches et les objectifs que vous souhaitez atteindre – laissez leur confiance se dissiper sur vous.

Au fur et à mesure que vous devenez plus confiant, offrez de l’aide et des conseils, devenez un modèle pour quelqu’un de moins confiant.

La confiance est contagieuse. Il en va de même du manque de confiance en soi. En général, les gens sont attirés par les gens confiants – la confiance est l’une des principales caractéristiques du charisme.



Expérience

À mesure que nous accomplissons avec succès les tâches et les objectifs, notre confiance en nous que nous pouvons accomplir à nouveau les mêmes tâches et des tâches similaires augmente.

Un exemple simple de cela est la conduite d’une voiture. La plupart des gens qui conduisent depuis un certain temps le font presque automatiquement – ils n’ont pas à penser au colporteur à pousser ou à la façon de gérer un croisement sur la route, ils le font simplement. Cela contraste avec un apprenant conducteur qui se sentira probablement nerveux et devra se concentrer dur. L’apprenant manque d’expérience et donc de confiance en sa capacité à conduire.

Acquérir de l’expérience et faire le premier pas peut cependant être très difficile. Souvent, l’idée de commencer quelque chose de nouveau est pire que de le faire. C’est là que la préparation, l’apprentissage et la pensée positive peuvent aider.

Répartissez les rôles et les tâches en petits objectifs réalisables. Faites en sorte que chacun de vos objectifs corresponde aux critères SMART. Il s’agit de rendre les objectifs spécifiques, mesurables, réalisables, réalistes et synchronisés.

Quoi que vous fassiez, visez à devenir aussi bon que possible. Mieux vous faites quelque chose, plus vous devenez confiant.


Être assertif

Être sûr, c’est défendre ce en quoi vous croyez et vous en tenir à vos principes.

Être sûr de vous signifie également que vous pouvez changer d’avis si vous pensez que c’est la bonne chose à faire, non pas parce que vous êtes sous la pression de quelqu’un d’autre.

L’affirmation de soi, la confiance et l’estime de soi sont toutes très étroitement liées – généralement, les gens deviennent naturellement plus sûrs d’eux à mesure qu’ils développent leur confiance.


Rester calme

Il existe généralement une corrélation entre la confiance et le calme.

Si vous avez confiance en une tâche, vous vous sentirez probablement calme. Lorsque vous vous sentez moins confiant, vous êtes plus susceptible d’être stressé ou nerveux.

Essayer de rester calme, même lorsque vous êtes stressé et sous pression, aura tendance à vous rendre plus confiant.

Pour ce faire, il est utile d’apprendre à se détendre. Apprenez au moins une technique de relaxation qui fonctionne pour vous et que vous pouvez utiliser si vous vous sentez stressé. Cela peut être aussi simple que de respirer profondément et délibérément.


Évitez l’arrogance

L’arrogance nuit aux relations interpersonnelles.

À mesure que votre confiance grandit et que vous réussissez, évitez de vous sentir ou d’agir supérieur aux autres. N’oubliez pas – personne n’est parfait et il y a toujours plus à apprendre. Célébrez vos forces et vos succès et reconnaissez vos faiblesses et vos échecs. Rendez hommage aux autres pour leur travail – faites des compliments et félicitez-les sincèrement. Soyez courtois et poli, montrez de l’intérêt pour ce que font les autres, posez des questions et participez.

Reconnaissez vos erreurs et préparez-vous à rire de vous-même!


Comprendre et développer l’intelligence émotionnelle

Apprenez-en plus sur l’intelligence émotionnelle et comment gérer efficacement les relations personnelles à la maison, au travail et socialement.

Nos livres électroniques sont idéaux pour tous ceux qui souhaitent en apprendre davantage sur ou développer leurs compétences interpersonnelles, et sont pleins d’informations pratiques faciles à suivre.


Développer vos compétences en confiance en vous

La confiance en soi peut diminuer avec le temps si vous ne pratiquez pas vos compétences ou si vous frappez des revers. Au fur et à mesure que vous devenez plus sûr de vous, vous devez continuer à pratiquer vos compétences pour maintenir et renforcer votre confiance.

Fixez-vous des « objectifs de confiance » qui vous obligent à sortir de votre zone de confort et à faire des choses qui vous font ressentir un certain degré de nervosité ou d’appréhension.

Les cibles de confiance potentielles peuvent comprendre:

  • Lancez une tâche ou un projet que vous retardez depuis longtemps. Souvent, nous retardons le démarrage de tâches importantes car elles semblent écrasantes, difficiles ou difficiles à réaliser. Le simple fait de commencer une telle tâche peut renforcer la confiance et vous rendre plus enclin à la terminer.
  • Faire une réclamation dans un restaurant en cas de problème avec votre commande. Si vous ne vous plaignez généralement pas d’un problème, le faire est un bon moyen d’améliorer votre confiance et votre assurance.
  • Levez-vous et posez une question lors d’une réunion publique ou en groupe. En faisant cela, vous vous faites le centre d’attention pendant quelques minutes.
  • Portez-vous volontaire pour faire une présentation ou faire un discours. Pour de nombreuses personnes, parler à un groupe de personnes est une perspective particulièrement effrayante. L’expérience permet de surmonter cette peur et de gagner en confiance.
  • Présentez-vous à quelqu’un de nouveau. Cela pourrait être un endroit où les gens ont quelque chose en commun – comme lors d’une fête ou d’une conférence, ce qui rend potentiellement plus facile d’avoir une conversation. Ou vous pouvez parler à un parfait inconnu dans un ascenseur.
  • Portez quelque chose qui attirera l’attention – comme une couleur criarde. L’apparence personnelle est un facteur important de l’estime de soi et les personnes ayant une faible estime de soi ont tendance à ne pas se faire remarquer. Faites une déclaration et démarquez-vous dans la foule!
  • Rejoignez un groupe ou une classe dans votre communauté. Vous bénéficierez potentiellement de nombreuses façons différentes en rencontrant de nouvelles personnes locales et en apprenant de nouvelles choses tout en améliorant votre confiance en vous.
  • Faites un voyage inconnu dans les transports publics. Voyager vers un nouvel endroit en utilisant un itinéraire inconnu et avec des personnes aléatoires rendra la plupart des gens au moins légèrement mal à l’aise.

Que pensez-vous de chacune des idées de la liste ci-dessus? Peut-être que certains vous ont donné des sentiments mineurs de papillons tandis que d’autres vous ont effrayé. Bien que la liste utilise des exemples courants de tâches susceptibles de renforcer la confiance en soi, aucune ne vous convient. Pensez à certains objectifs de confiance qui vous conviennent – puis commencez par des objectifs plus faciles et augmentez.