Quelles études pour devenir naturopathe ?

Quelles études faire pour devenir un professionnel de la naturopathie ?

La naturopathie est la troisième médecine traditionnelle pratiquée dans le monde entier. Elle désigne une pratique de soins non conventionnelle qui vise à équilibrer le fonctionnement de l’organisme par des méthodes naturelles et simples. Ayant fait ses preuves progressivement, la naturopathie est appréciée par les jeunes étudiants en Europe. Si jusque dans un passé récent, il n’y avait aucune formation post-bac proposée dans ce sens, les choses ont beaucoup évolué à présent. Il existe désormais un cycle de formation pour le métier de naturopathe.

Le métier de naturopathe : sens et qualités requises pour l’exercice du métier

Pendant longtemps, la naturopathie est restée confidentielle. Elle a connu un réel essor ces dernières années et aujourd’hui, tend à s’imposer dans l’univers dans de la médecine non conventionnelle. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) la reconnait aujourd’hui comme la troisième médecine non conventionnelle à côté de la médecine chinoise et celle ayurvédique.

De façon étymologique, le mot « naturopathie » provient de la langue anglaise « nature » et « path » signifiant le chemin de la nature. Le naturopathe est donc un thérapeute qui soigne ses patients grâce à la nature afin de créer un équilibre de santé pour le patient. La science de la naturopathie s’appuie sur une approche holistique du malade. En effet, il s’agit pour le thérapeute d’analyser le patient sur le point physiologique, psychologique, énergétique et environnemental. Le but est de maintenir un équilibre du corps pour éviter ou limiter l’apparition de troubles et de déséquilibres.

Qu’est-ce qu’un naturopathe ?

De façon générale, les personnes consultent pour les motifs de déséquilibres ou de troubles sanitaires. Le naturopathe n’intervient pas pour les pathologies organiques nécessitant une intervention thérapeutique, médicale, chirurgicale, médicamenteuse ou par l’usage d’agent physique. Le naturopathe, quant à lui, détecte et oriente le patient. Il est comme un agent préventif qui met en garde le patient sur les risques qu’il encourt par son comportement ou son mode de vie.

Une consultation naturopathique s’étale sur plusieurs étapes. Au cours des séances de consultation, le naturopathe fait un examen clinique afin d’établir un diagnostic. Après son diagnostic, il soumet au patient un programme d’hygiène vitale individualisé.

Métier reconnu par le Parlement Européen en 1997 et par l’OMS en 2001, le naturopathe utilise la science naturopathique pour renforcer les défenses immunitaires de l’organisme par des méthodes naturelles et biologiques. Le métier de naturopathe vise donc à prévenir les maladies et faciliter une auto guérison à l’aide des remèdes et des moyens naturels.

Toutefois, il convient de rappeler que le naturopathe n’est pas un professionnel de la médecine au vrai sens du mot. Il n’est pas habileté à faire des diagnostics et prescrire des médicaments à ses malades. Son rôle sera de prodiguer des conseils pour favoriser une santé naturelle. Les méthodes utilisées sont entre autres, l’homéopathie qui fait intervenir les plantes médicinales. Il y a également l’aromathérapie, l’hydrothérapie, les techniques manuelles comme la manipulation physique. Cette dernière consiste en la pratique des techniques de relaxation et de massage bien-être. Le naturopathe prodigue des conseils en nutrition afin de contribuer à une alimentation saine, diététique, des moyens de gestion du stress. Plusieurs domaines interagissent avec la naturopathie. Par exemple, le naturopathe fait recours à des techniques comme l’hydrologie, la bio kinésie, la kinésiologie, la réflexologie, la phytologie ou encore le magnétisme.

Dans l’exercice de sa profession, le naturopathe peut choisir de s’installer en freelance avec son propre cabinet. Il a également la possibilité de travailler pour le compte des magasins Bio ou des parapharmacies. Il n’existe pas de barrières entre le naturopathe et les autres corps de métier de la médecine. En effet, il peut collaborer avec les dentistes, les ostéopathes, les laboratoires, etc.

Toutefois, l’exercice de ce métier exige du professionnel, des qualités indispensables.

Les qualités indispensables à l’exercice du métier de naturopathe

Pour les jeunes qui souhaitent embrasser ce corps de métier, il vous faut développer certaines qualités indispensables.

Le naturopathe est une personne de tempérament doux et posé. Il s’agit en effet d’un métier du bien-être. Cela suppose que vous êtes appelé à aider vos patients grâce aux méthodes naturelles et douces. Les patients qui viennent vers les naturopathes sont en quête de tendresse et de douceur. Le naturopathe doit donc établir une relation d’aide et d’écoute.

Outre cela, le naturopathe doit disposer d’un talent pour la vulgarisation. Étant une médecine holistique, le naturopathe n’agit pas sur les symptômes, mais il se base sur les causes ayant conduit à la dégradation de la santé du patient. Il lui faudra alors savoir expliquer le fonctionnement du corps au patient afin de l’aider à se connaître pour mieux se porter. Le naturopathe est un pédagogueun enseignant, etc. Le naturopathe doit développer sa qualité d’écoute et d’empathie. Il doit avoir une intelligence structurée et rationnelle et être disponible pour accompagner ses patients.

Même s’il n’est pas un médecin au vrai sens du terme, il faut néanmoins une formation académique pour devenir naturopathe.

Quelle formation faire pour devenir naturopathe ?

Même si la profession du naturopathe n’est pas encore très bien réglementée, son exercice nécessite une formation offrant des débouchées.

La formation pour devenir naturopathe

La Fédération Française des Écoles de Naturopathie agrée des formatons naturopathie dans les écoles de naturopathie. Généralement, ces écoles proposent un cursus de 1400 heures d’enseignements avec plusieurs intervenants. Il s’agit des formations coûteuses qui peuvent s’étaler sur 1 an, 18 mois voire 3 ans.

Ceux qui le désirent peuvent également suivre la formation par correspondance. Celle-ci est proposée par un institut de formation et validée par un stage en milieu professionnel. Grâce à la formation e-learning, les personnes intéressées peuvent suivre leur cursus tout en étant en activité professionnelle. Pour ceux qui sont intéressés, ils peuvent effectuer une reconversion professionnelle en naturopathie.Les matières enseignées dans le cursus de naturopathie sont nombreuses. Au nombre de celles-ci, on peut citer :

  • L’éducation et prévention ;
  • L’alimentation physiologique et différents régimes ;
  • La gemmothérapie ;
  • L’iridologie ;
  • La physiologie ;
  • L’aromathérapie ;
  • Les fleurs de Bach ;
  • La sophrologie ;
  • La phytothérapie ;
  • La psychologie ;
  • L’hydrologie ;
  • La morpho-typologie ;
  • Les techniques respiratoires ;
  • Les bilans biologiques et énergétiques ;
  • La revitalisation ;
  • L’anatomie ;
  • Les massages ;
  • Le bilan de santé ;
  • Etc.

Bon à savoir : Malgré que la naturopathie soit reconnue par l’OMS, aucune formation n’est validée en France par un diplôme d’État.

Les différents débouchés de la formation en naturopathie

Après la formation en naturopathie, il existe différentes façons d’exercer le métier de naturopathe. Vous avez la possibilité de vous installer en tant que naturopathe libéral en procédant à l’ouverture de votre propre cabinet ou de votre centre de naturopathie. Outre cela, vous pouvez l’exercer pour le compte d’un centre de suivi. Le naturopathe n’est pas limité dans son cabinet. Vous avez la possibilité d’enseigner la relaxation, les exercices physiques ou offrir des conseils. De même, vous pouvez organiser des ateliers en boutique bio ou dans les centres de remise en forme, les salles de sport, de yoga ou de danse. Les prestations à domiciles sont toutes aussi possibles.

Par ailleurs, la réussite et la prospérité financière du naturopathe ne sont pas liées à la note de l’examen de fin de formation. Votre clientèle ne se développera pas de manière spontanée. Votre notoriété dans le secteur dépendra essentiellement de la communication. Pour évoluer dans le métier, vous devez développer votre charisme, la créativité, le dynamisme et tous les investissements professionnels à savoir : psychologiques, médiatiques, etc.

Poursuivez la lecture de notre guide

  1. Quelles sont les bases de la naturopathie ?
  2. Comment se reconvertir en naturopathe ?
  3. Quel est le prix d’une formation de naturopathie ?
  4. Quels sont les organismes de formation de naturopathe en France ?
  5. Que contiennent les cours sur la naturopathie ?
  6. Quel est le salaire moyen d’un naturopathe ?
  7. Quel livre choisir sur la naturopathie ?
  8. Quels sont les conseils des naturopathes au quotidien ?
  9. Quels aliments les naturopathes conseillent de consommer ?
  10. Quelles études pour devenir naturopathe ?