S'autoformer
S'autoformer > Formation médicale > Formation naturopathe > Quel est le salaire moyen d’un naturopathe ?

Quel est le salaire moyen d’un naturopathe ?

Quel est le salaire moyen d’un naturopathe ?
4.5 (90%) 18 vote[s]
Se former à un nouveau métier ou à une nouvelle activité induit forcément de s’intéresser à la rémunération que l’on peut en tirer. Considérée comme un secteur d’avenir, la naturopathie est une médecine non-conventionnelle qui soigne par des moyens naturels des patients qui souffrent de douleurs chroniques. Quel salaire un naturopathe certifié peut-il espérer toucher après sa formation ? Réponses.

salaire naturopathe
Un naturopathe certifié qui débute peut gagner 50 euros par consultation donnée.

À combien s’élève le salaire du naturopathe ?

À l’issu de sa formation, le naturopathe peut exercer de différentes manières. En effet, les débouchés dans le secteur sont nombreux et variés :

  • Être le créateur de son propre cabinet
  • Travailler dans un institut spécialisé
  • Intervenir au sein d’un laboratoire ou d’un magasin bio

Il faut savoir qu’une consultation chez un naturopathe certifié – dont la période de formation a été validée par une école – dure entre trente minutes et deux heures. Elle coûte au minimum 50 euros. Elle peut grimper au-delà des 100 euros pour un professionnel qui a acquis des années d’expérience et dont le travail a fait sa renommée au fil du temps.

Avec une quarantaine de consultations par mois, le naturopathe débutant tout juste installé peut recevoir au moins 2 000 euros par mois. Ses revenus s’accompagnent généralement de la vente de produits naturels et de la participation à des salons ou à des séminaires. Le praticien peut aussi faire bénéficier de ses connaissances à des laboratoires. Il peut aussi réaliser des ateliers dans des magasins bio afin de compléter son salaire de naturopathe.

À savoir : un naturopathe peut profiter d’un parcours antérieur en santé (kinésithérapeute, masseur, infirmier, ostéopathe etc.) pour compléter son activité. L’avantage est de se spécialiser dans un domaine bien particulier.

Les clés pour devenir naturopathe

Comme toutes les médecines naturelles, la naturopathie n’est pas une profession reconnue par l’État. Par conséquent, à ce titre, il n’existe pour le moment aucun diplôme délivré par les autorités officielles. C’est donc une réelle opportunité : tout le monde peut se déclarer comme étant un naturopathe.

Avec un bémol toutefois : “n’importe qui peut s’autoproclamer praticien naturopathe demain, enregistrer un numéro de SIRET et ouvrir son cabinet”, explique la gérante du site internet Nana-turopathe, Chris Martin.

Considéré comme un beau métier d’avenir, la profession de naturopathe est donc réglementée par les écoles privées. En effet, les établissements qui dispensent des formations délivrent aujourd’hui un certificat de réussite à leurs étudiants au terme de leur parcours.

Bon à savoir : si vous êtes intéressé par une formation de naturopathe, tournez-vous vers les structures qui sont reconnus par le Syndicat des Professionnels de la Naturopathie (SPN). C’est par exemple le cas d’ADNR Formations. C’est un gage de qualité et de sérieux.

Comment étudier la naturopathie ?

Pour beaucoup d’entre vous, devenir naturopathe certifié apparaît comme une évidence. Mais, c’est un véritable bazar pour trouver la bonne formation. Il faut savoir qu’il existe plusieurs types de cursus professionnels comme :

  1. S’inscrire dans une école privée pour bénéficier d’un programme complet.
  2. Suivre des cours théoriques et pratiques par correspondance à l’heure que vous voulez.
  3. Se former à distance, à travers des formations en ligne (via le concept d’e-learning).

Si ce métier vous intéresse, nous vous invitons à découvrir les principales écoles qui existent partout en France. Notre site de formation en ligne est là pour répondre à toutes les questions que vous vous posez.

Comment financer sa formation ?

Si vous êtes demandeur d’emploi ou en reconversion professionnelle, vous pouvez disposer d’aides financières de la part de Pôle Emploi ou des collectivités territoriales. Rapprochez-vous des services municipaux de la ville où vous habitez pour obtenir des informations sur les dispositifs d’accompagnement également mis en place par les départements et les régions. Bien souvent, il s’agit d’une prise en charge partielle des coûts de formation. L’aide peut être plus conséquente suivant le projet professionnel ou les ressources dont dispose le candidat.

Notre conseil : Sur Leetchi ou sur Le Pot Commun, de futurs étudiants en naturopathie n’hésitent pas à lancer des cagnottes en ligne pour financer leur formation. À la clé, les gracieux donateurs peuvent profiter de séances gratuites chez les futurs praticiens dès qu’ils ouvrent leur cabinet. Ce mode de financement facilite grandement la vie, alors pourquoi ne pas essayer ?

Plus d’informations sur la naturopathie