Comment durer plus longtemps au lit ?

Beaucoup d’hommes se retrouvent à chercher des informations sur la façon de durer plus longtemps au lit ; au lieu d’en apprendre davantage sur comment faire et d’utiliser des solutions qui fonctionnent, ils se tournent vers des produits non éprouvés provenant de sites peu recommandables.

Note rapide: J’ai mis en place un qui vous apprendra les 3 étapes indispensables afin de durer plus longtemps au lit.

Peut-être que vous voulez durer longtemps pendant les rapports sexuels parce que vous n’êtes pas satisfait de vos performances sexuelles, ou peut-être que vous craignez que votre ami(e) ne soit pas satisfait et que vous vouliez perdurer longtemps pour elle. Quelles que soient vos raisons, il existe des solutions éprouvées qui peuvent vous aider, telles que la psychothérapie, les médicaments sur ordonnance, les exercices du plancher pelvien, l’hormonothérapie, etc.

Si vous ne durez pas aussi longtemps que vous le souhaitez, vous pourriez avoir affaire à une éjaculation précoce. Cette condition se produit lorsque vous atteignez l’orgasme et éjaculez trop rapidement sans emprise. Tout simplement, ce phénomène a lieu avant que vous ne vouliez qu’elle se produise. Cela vous amène à demander « Comment durer plus longtemps au lit ? »

Gardez à l’esprit que la durée d’un rapport sexuel d’un homme peut varier. La durée de votre vie n’est un problème que si cela vous dérange, vous ou votre copain/copine. Si vous êtes tous les deux satisfaits de votre vie sexuelle, vous n’avez rien à faire. Cependant, si c’est quelque chose qui vous dérange, vous ou votre femme, cela peut affecter négativement votre relation. Quand cela devient un problème, il est temps d’obtenir de l’aide et d’apprendre à durer longtemps au lit. Mais vous devez vous assurer de choisir des solutions éprouvées, sûres et efficaces.

Les types d’éjaculation précoce

Elle se produit lorsque vous éjaculez avant que vous ou votre conjoint(e) ne le désiriez. Cependant, il existe deux types différents : la primaire et la secondaire.

L’éjaculation prématurée primaire

La prématurée primaire, souvent appelée permanente, est définie comme une action qui se produit toujours ou presque toujours avant la pénétration vaginale ou dans une minute environ de la pénétration et l’incapacité d’arrêter pendant toutes ou presque toutes les pénétrations vaginales.

L’éjaculation précoce secondaire

La prématurée secondaire ou acquise survient lorsqu’un homme développe le problème à un moment donné de l’acte, ayant déjà eu des expériences normales. Des études montrent que les hommes atteints du type secondaire sont généralement plus âgés, sont davantage susceptibles d’avoir des problèmes de dysfonction érectile, présentent souvent des facteurs de risque cardiovasculaire et durent généralement longtemps que les hommes atteints de la primaire.

Les causes

La cause précise n’a pas été identifiée. Cependant, il existe de nombreux facteurs différents qui peuvent la provoquer. Il est important de comprendre la cause profonde de votre problème afin de déterminer la ou les solutions les mieux efficaces pour rester longtemps.

Anxiété de performance

De nombreux facteurs sont psychologiques, et l’anxiété de performance est un facteur psychologique qui peut y contribuer. Devenir préoccupé par de mauvaises performances lors des positions, peut aggraver le problème, entraînant une diminution de la fonction sexuelle. L’anxiété de performance a souvent une relation réciproque avec ce symptôme. L’anxiété liée aux performances peut entraîner des problèmes de ce type, puis il ne fait qu’augmenter l’anxiété liée aux performances. Cela se traduit par un cycle qui se perpétue de lui-même et peut finalement vous amener à vous sentir frustré par la façon dont cela affecte l’intimité avec votre bien aimé(e) et votre relation sexuelle.

Problèmes culturels

Certaines cultures et certains systèmes de croyances ont faussé les idées sur la sexualité qui s’établissent dans l’enfance. Les expériences, à la fois la masturbation et les rapports sexuels ou une position, peuvent être décrites comme honteuses, inappropriées ou quelque chose qui ne devrait pas être apprécié. Ces problèmes établis dans l’enfance peuvent entraîner un dysfonctionnement, y compris une éjaculation précoce.

Stress et anxiété

Le stress et l’anxiété peuvent aussi être des éléments provocateurs. Des études montrent une association entre l’anxiété et le phénomène. Pour les hommes qui ont subi un stress extrême, la dysfonction sexuelle est un problème courant. Par exemple, les anciens combattants atteints de stress post-traumatique (SSPT) font souvent face à une dysfonction sexuelle.

Selon une recherche publiée par le département américain des Anciens Combattants, “le SSPT altère le fonctionnement sexuel dans plusieurs domaines” : désir, excitation, orgasme, activité et satisfaction… Les problèmes fréquents rapportés étaient la dysfonction érectile, l’éjaculation précoce et le désintérêt du sexe global. 

Une petite étude a révélé que 80% et plus des anciens combattants atteints de stress post-traumatique souffrent de dysfonction sexuelle, notamment durant certaines poisitions.

Un autre rapport de cas a spécifiquement examiné la jouissance spontanée comme un symptôme du SSPT, un problème qui s’est développé chez un patient lorsque les symptômes du SSPT ont augmenté.

La depression

Des études ont également révélé une relation entre la dépression et la précocité, et on estime qu’environ 18% des hommes aux États-Unis sont touchés par la dépression. Une revue de plusieurs études observationnelles a suggéré une association significative entre la dépression et le symptôme. La prévention et le traitement de la dépression peuvent réduire considérablement votre risque. Si vous souffrez de dépression et que vous souhaitez perdurer le plaisir, plaisir, plaisir, longtemps, un traitement efficace de la dépression peut améliorer ces problèmes, alors assurez-vous de parler à votre médecin si vous pensez que vous souffrez de dépression.

Problèmes d’image corporelle

Bien que les problèmes d’image corporelle soient souvent considérés comme des problèmes féminins, l’industrie du cinéma et l’industrie du porno ont également créé des problèmes d’image corporelle pour les hommes. En complément d’avoir l’impression d’être à la fois minces et musclés, les hommes sont souvent confrontés à des problèmes liés à la taille de leurs organes génitaux et à leur fonctionnalité. Bien que ces problèmes d’image corporelle aient inquiété les hommes tout au long de l’histoire, l’industrie du porno a maintenant créé une image d’un homme qui a un pénis de 23 cm et qui peut se livrer à une activité sexuelle pendant 30 minutes et avoir une déjection incroyable, laissant de nombreux hommes se sentir inférieur. Malheureusement, ces problèmes d’image corporelle contribuent souvent à des problèmes de précocité et d’autres types de dysfonction sexuelle.

Problèmes de santé

Dans de nombreux cas, les problèmes de santé peuvent être la cause sous-jacente, et ces problèmes de santé devront être résolus si vous voulez continuer longtemps au lit. Certains des problèmes de santé qui peuvent provoquer une EP comprennent:

hyperthyroïdie et hypothyroïdie

Les hommes présentant des niveaux anormaux d’hormones thyroïdiennes souffrent souvent de dysfonction sexuelle et ont du mal à tenir sur différentes positions. La prévalence élevée de troubles éjaculatoires et leur réversibilité rapide suggèrent qu’il y a une implication directe dans les niveaux d’hormones thyroïdiennes et la physiologie de l’éjaculation. Il y a une grande différence dans la pathologie selon que les hommes souffrent d’hyperthyroïdie ou d’hypothyroïdie, et des études montrent que 50% des hyperthyroïdiens en souffrent alors que seulement 7,1% des hypothyroïdiens en souffrent.

Prostatite chronique

La prostate étant impliquée dans l’éjaculation, une inflammation chronique de la prostate, connue sous le nom de prostatite, peut entraîner des problèmes de ce type.

Saviez-vous que la «prostate» d’une femme est le point G?

Niveaux hormonaux déséquilibrés

De faibles niveaux de testostérone et des niveaux élevés de prolactine ont été trouvés chez les atteints de ce symptôme, ce qui fait croire que des niveaux hormonaux déséquilibrés pourraient être à l’origine dans certains cas. Les études portant sur les niveaux de testostérone chez les atteints sont modestes, mais on pense qu’il pourrait y avoir une corrélation entre un faible taux de testostérone et l’éjaculation précoce.

Diabète

Le phénomène est beaucoup plus élevé chez les diabétiques que chez les non diabétiques, les diabétiques signalant une incidence assez élevée ainsi qu’une gravité accrue de la dysfonction érectile.

Selon l’Université de l’Utah, d’autres troubles et problèmes médicaux pouvant entraîner des troubles comprennent :

  • Spina bifida
  • Chirurgie de la prostate
  • Lésion de la moelle épinière
  • Chirurgie pelvienne radicale

Dysfonction érectile

Il existe souvent un lien entre la dysfonction érectile et l’éjaculation précoce. Si la dysfonction érectile vous inquiète d’avoir et de maintenir une érection suffisamment dure pour les rapports de plusieurs poisitions, elle peut vous amener à former un schéma de hâte à éjaculer avant de perdre l’érection, qu’elle soit consciente ou inconsciente. Au fil du temps, cela peut se transformer en un schéma qui peut être difficile à changer.

Problèmes de relation

Les relations ou les “problèmes interpersonnels” sont l’un des facteurs psychologiques connus pour causer des problèmes chez les hommes. Dans certains cas, il peut s’agir d’anxiété au sujet de la relation ou de la colère envers son ami(e) qui entraîne une diminution de la fonction sexuelle et des problèmes de précocité. D’autres études ont montré que certains estiment qu’il existe une différence entre leur propre expérience sexuelle et l’expérience sexuelle étendue de leur petite amie, ce qui crée des sentiments d’insécurité et d’anxiété qui peuvent contribuer à cet incident.

Cause à vie

Le phénomène, qu’il soit à vie ou primaire, est souvent causée par le conditionnement pendant la jeunesse d’un homme. Certains peuvent se conditionner à éjaculer rapidement lorsqu’ils sont jeunes car ils se sentent pressés en se masturbant. D’autres ont eu des expériences sexuelles précoces lorsqu’ils étaient pressés et nerveux, comme des relations sexuelles dans une voiture ou des relations tout en essayant d’éviter la découverte par les parents, et ils ont peut-être inconsciemment appris à associer les relations à l’inconfort et à la vitesse, ce qui entraîne une souffrance à vie.

Hypersensibilité du pénis

La voie de la moelle épinière éjaculatoire se trouve juste à l’extrémité inférieure de la tête de votre pénis et si vous souffrez d’hypersensibilité à ce stade, cela peut entraîner une jouissance trop rapide. Une étude a également montré que les atteints à vie présentent souvent une hypersensibilité pénienne qui se traduit par une incapacité à tenir très longtemps après la pénétration vaginale. Cependant, dans cette étude, les personnes atteintes présentaient non seulement une hypersensibilité périphérique du gland du pénis, mais également au niveau de la tige du pénis.

Solutions et conseils pour prolonger la durée d’un rapport

Si vous souffrez de cette pathologie, il existe des solutions qui peuvent vous aider à subsister. Vous n’êtes pas condamné à faire face à ce problème pour toujours. De nombreuses solutions différentes sont disponibles. La bonne solution pour vous dépendra largement des causes spécifiques de votre EP. Dans de nombreux cas, une combinaison de ces solutions fournira les meilleurs résultats. Parler à votre médecin du problème peut vous aider à déterminer laquelle de ces solutions vous aidera à avoir des relations sexuelles satisfaisantes avec votre femme.

Astuce #1 – communiquez avec votre partenaire

L’une des meilleures choses que vous puissiez faire si vous avez affaire à ce désagrément est de communiquer avec votre conjoint’e). Une communication ouverte peut réduire l’anxiété que vous ressentez tous les deux, entraînant des expériences satisfaisantes dans la chambre. Certaines études ont montré qu’elle empêche d’atteindre une intimité totale dans leurs relations, même si leurs partenaires étaient réellement satisfaits des rapports.

Votre conversation pourrait être aussi simple que d’expliquer que vous préférez une certaine position car vous pouvez subsister.

Ce que vous pensez être un gros problème peut ne pas être une gêne pour votre moitié. Elle pourrait être complètement satisfaite de votre corps et de votre sexualité, mais si vous ne communiquez pas avec l’autre, cela deviendra éventuellement un problème d’amour insurmontable dans votre propre tête. Cela aggrave non seulement le problème, mais peut finalement être dévastateur pour votre relation.

Astuce #2 – portez un préservatif

De nombreux hommes signalent qu’une diminution de la sensibilité du muscle du pénis est un inconvénient du port d’un préservatif lors des rapports. Cependant, pour ceux qui s’inquiètent, la diminution de la sensibilité du pénis peut en fait être un avantage pour le port du préservatif. Si une sensibilité accrue vous pose problème et provoque le phénomène, le port d’un préservatif peut vous aider à prolonger l’activité sexuelle. Cependant, le port de plusieurs préservatifs à la fois peut les rendre susceptibles de se casser.

Conseil #3 – solutions pharmaceutiques

Traitement quotidien avec des ISRS – Les inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine (ISRS), tels que la fluoxétine, la paroxétine et la sertraline, sont souvent utilisés comme traitement hors AMM. Un traitement quotidien avec des ISRS peut être utilisé et il faut généralement environ quatre semaines pour obtenir des résultats maximaux. Certains rapportent des effets indésirables, tels que fatigue, transpiration et nausées légères, mais ceux-ci disparaissent généralement après quelques semaines.

Traitement à la demande avec des ISRS – Le traitement à la demande avec des ISRS est également une option pharmaceutique, et dans ce cas, les médicaments sont pris 4 à 6 heures avant d’avoir des actes. Cependant, ce n’est pas aussi efficace qu’un traitement quotidien avec des ISRS.

Antidépresseurs tricycliques – Les essais cliniques sur les antidépresseurs tricycliques, en particulier la clomipramine, ont montré qu’il était efficace pour gérer la maladie. Cependant, les effets secondaires comme les étourdissements, la fatigue, la sécheresse de la bouche et la somnolence poussent souvent à arrêter ce traitement pharmaceutique.

Sildénafil (Viagra) – Alors que le sildénafil, connu sous le nom de marque Viagra, est généralement utilisé pour traiter la dysfonction érectile, il s’est avéré être un traitement efficace chez certains, en particulier ceux qui traitent avec EP et dysfonction érectile. Une petite étude a révélé que le sildénafil fonctionnait mieux que la clomipramine, la paroxétine, la sertraline et la technique de pause et compression en matière de satisfaction et de latence. Cela répond à la question « Le Viagra fait-il tenir plus longtemps? »

Tramadol – Le tramadol a également été étudié en tant que traitement pharmaceutique hors AMM pour la EP, et plusieurs études ont montré que des doses variables de thérapie à la demande ou quotidienne au tramadol étaient un traitement efficace pour la EP. Par rapport à la paroxétine quotidienne et à la demande, aux anesthésiques topiques, à la gestion du comportement et au placebo, la méta-analyse a montré que le tramadol était une option efficace. Cependant, bien que le tramadol puisse être un traitement efficace, il convient de noter qu’il existe un risque de dépendance et que le tramadol ne doit pas être associé à des ISRS selon un rapport de cas.

Astuce #4 – crèmes engourdissantes

L’une des solutions simples consiste à utiliser des crèmes anesthésiantes topiques qui désensibilisent temporairement la tête du pénis. Cette option est facile à utiliser, efficace et peut être utilisée rapidement juste avant le sexe, ce qui permet des relations sexuelles spontanées. Bien qu’il s’agisse souvent d’une option de traitement hors AMM, de nombreuses preuves soutiennent l’utilisation d’anesthésiques topiques à la demande comme la prilocaïne et la lidocaïne sous forme de spray, de gel ou de crème. Une revue systémique et une méta-analyse ont montré que l’utilisation d’anesthésiques topiques est modérément efficace et bien tolérée par les patients.

Bien qu’aucun effet secondaire grave n’ait été noté avec l’utilisation d’agents engourdissants comme la lidocaïne si aucun préservatif n’est porté, il est possible que l’anesthésique topique se transfère dans la paroi vaginale, ce qui peut entraîner un engourdissement vaginal. L’engourdissement vaginal qui en résulte pourrait rendre l’orgasme difficile ou impossible pour les femmes.

Astuce #5 – masturbation

Selon Cornell Health, les techniques de masturbation peuvent être utilisées pour vous aider à prendre les rênes et à poursuivre votre désir de faire l’amour. Quatre étapes différentes sont décrites pour aider à retarder l’orgasme:

Temps nécessaire : 30 minutes.

Comment bien se masturber ?

  1. Masturbation sans lubrification

    Commencez par vous masturber sans lubrification et lorsque vous vous sentez proche de la jouissance, arrêtez. Attendez que les sensations diminuent et qu’elles reprennent. Répétez plusieurs fois. Enfin, laissez-vous éjaculer en vous concentrant sur les sensations. Faites-le plusieurs fois par semaine.

  2. Modification du type ou de la quantité de stimulation pendant la masturbation

    Commencez à modifier le type ou la quantité de stimulation que vous utilisez pendant la masturbation au lieu de vous arrêter. Lorsque vous êtes proche de jouir, changez le type de stimulation. Gardez l’excitation élevée, mais concentrez-vous sur le contrôle. Répétez ce cycle plusieurs fois par semaine.

  3. Ajout de lubrification à la masturbation

    Commencez à modifier le type ou la quantité de stimulation que vous utilisez pendant la masturbation au lieu de vous arrêter. Lorsque vous êtes proche de finir, changez le type de stimulation. Gardez l’excitation élevée, mais concentrez-vous sur le contrôle. Répétez ce cycle plusieurs fois par semaine.

  4. Progresser vers les relations sexuelles avec un partenaire

    Utilisez les mêmes principes que vous avez déjà développés avec les étapes précédentes, en restant conscient des sensations qui vous font savoir que vous êtes proche de la jouissance. Attendez que les sensations diminuent ou modifient la stimulation. Cela pourrait signifier passer à une poussée lente ou basculer au lieu de marteler. Reprenez lentement et répétez ce processus avant de vous permettre d’éjaculer.

La méthode ci-dessus peut vous aider à résister naturellement au lit.

Pour certains, se masturber avant d’avoir des moments intimes peut également faciliter la longueur du rapport.

Conseil #6 – technique de la limite (méthode «stop and start» et méthode «squeeze»)

Deux des traitements anciens comprennent la méthode «stop and start» et la méthode «squeeze». Ces deux procédés sont un peu comme la technique de sexe moderne connue, qui consiste à vous placer au bord de l’orgasme, puis à reculer et à vous arrêter avant l’orgasme. La méthode «stop and start» consiste à stimuler sexuellement l’homme jusqu’à ce qu’il soit proche de jouir, à arrêter la stimulation puis à redémarrer après 30 secondes. Cela peut être répété jusqu’à ce que vous soyez prêt à éjaculer.

La méthode de «compression» est très similaire et implique une stimulation du pénis jusqu’à ce que vous soyez sur le point d’éjaculer. À ce stade, vous ou votre partenaire serrez doucement l’extrémité du pénis où la tête rencontre la tige pendant quelques secondes et la stimulation sexuelle est arrêtée. Puis la stimulation reprend en même temps que votre acte d’amour. Cela peut être répété jusqu’à ce que vous soyez prêt à l’orgasme.

Non seulement la bordure peut vous aider à durer, mais certaines personnes trouvent que cela conduit à des orgasmes intenses.

Conseil #7 – psychothérapie

La psychothérapie et le conseil combinent des approches psychodynamiques, cognitives et comportementales pour offrir une solution pour l’éjaculateur précoce, et les principes principaux de ce type de traitement comprennent l’apprentissage du contrôle de l’éjaculation et la gestion et la résolution de l’effet boule de neige que la précocité peut avoir sur vous, votre partenaire et votre relation de couple. Dans de nombreux cas, ces effets de boule de neige peuvent inclure le développement d’une faible estime de soi, une anxiété de performance, l’hostilité de votre partenaire, l’évitement de l’activité intime et une diminution de la qualité de votre relation.

Malheureusement, les preuves concernant l’efficacité de la psychothérapie et des conseils pour le traitement sont incohérentes et faibles. Certaines études contrôlées de psychothérapie pour ont rapporté une amélioration de la capacité à durer, bien que ces études aient été de petite taille. Bien que ces études soient de petite taille et que les preuves ne soient pas cohérentes, la psychothérapie peut encore être utile, en particulier lorsqu’elle est associée à d’autres traitements.

Astuce # 8 – exercices du plancher pelvien (aka kegels)

Si durer au lit est votre objectif, le renforcement du plancher pelvien avec des activités du plancher pelvien est une autre solution potentielle à envisager. Un essai a porté sur 40 personnes ayant eu une pathologie prématurée à vie, les soumettant à un programme de rééducation musculaire du plancher pelvien de 12 semaines. Les résultats sont très prometteurs, 82,5% des patients maîtrisant mieux leur réflexe éjaculatoire. Avec ces résultats, cette thérapie est maintenant proposée comme une nouvelle option thérapeutique pour le traitement.

Un autre essai a porté sur 78 patients souffrant et leur a fait subir un traitement impliquant: la sensibilisation à leurs muscles du plancher pelvien, l’apprentissage de la contraction des muscles du plancher pelvien avant de jouir et la rééducation du plancher pelvien, qui comprenait l’électrostimulation, le biofeedback et les mouvements pelviens. Le traitement prend de 2 à 6 mois et nécessite un certain engagement de la part du patient, mais dans cette étude, environ la moitié des patients ont été guéris après avoir été traités.

Astuce #9 – exercices de respiration et yoga

De nombreuses preuves montrent que les techniques naturelles comme les exercices de respiration et le yoga peuvent s’avérer utiles pour traiter le phénomène et trouver une réponse. Dans une petite étude pilote, après avoir pratiqué le yoga pendant 21 jours seulement, un petit pourcentage a amélioré sa maîtrise de l’éjaculation. Un autre essai comparatif a comparé l’utilisation du yoga contre la fluoxétine et tous les patients de l’essai ont vu une amélioration significative avec le yoga, montrant qu’il s’agit d’une solution non pharmacologique faisable, efficace et sûre.

D’autres recherches ont indiqué que la thérapie d’étirement combinée à un exercice de respiration peut augmenter la satisfaction sexuelle chez les hommes, et il est supposé qu’elle le fait en augmentant l’estime de soi et en réduisant la détresse psychologique.

Conseil #10 – hormonothérapie

Certaines données semblent suggérer que les niveaux de testostérone peuvent jouer un rôle dans le contrôle du réflexe éjaculatoire, ce qui signifie qu’il peut être intéressant de demander à votre médecin de tester vos niveaux de testostérone. Bien que d’autres études doivent être effectuées sur l’hormonothérapie comme réponse de votre corps, si vous avez de faibles niveaux de testostérone, envisagez de parler à votre médecin pour savoir si l’hormonothérapie vous convient.

Astuce #11 – circoncision

Bien qu’elle puisse sembler une solution radicale, la circoncision peut être un traitement viable. La circoncision désensibilise le muscle du pénis, mais une circoncision incomplète qui laisse des restes de prépuce peut entraîner une fin du plaisir, plaisir, plaisir prématurée. Certains peuvent trouver que l’élimination des restes de prépuce laissés dans la circoncision initiale peut augmenter le temps d’éjaculation et améliorer la satisfaction. Cependant, il n’est jamais utilisé comme premier choix de traitement.

Autres nouveaux traitements potentiels

Parallèlement à ces solutions, de nouveaux traitements potentiels sont à l’étude pour aider à durer. Certains des nouveaux traitements potentiels qui sont actuellement à l’étude comprennent:

  • Injections de Botox pour éjaculateurs précoceqsL’exercice comme intervention pour PE
  • Stimulation transcutanée du nerf tibial postérieur (TPTNS – une thérapie pour contrôler l’incontinence urinaire) pour le contrôle de l’éjaculation précoce

Avertissement: les pilules «magiques» et les remèdes à base de plantes peuvent ne pas être sûrs

Bien qu’il existe de nombreuses solutions éprouvées et efficaces qui peuvent vous aider à comprendre comment durer, il existe également de nombreux «remèdes» à éviter. Par exemple, tout ce que vous avez à faire est de naviguer en ligne ou de visionner la télévision, et vous verrez des publicités pour des pilules «magiques» qui fixeront votre intimité. Étant donné que de nombreux hommes veulent durer plus, ils optent pour une solution rapide comme une pilule en vente libre parce qu’ils ne veulent pas parler à leur partenaire ou à leur médecin du désagrément.

Malheureusement, ces pilules d’amélioration masculine et remèdes à base de plantes en vente libre comportent quelques gros inconvénients. Tout d’abord, ils ne sont pas réglementés par la FDA, il est donc difficile de connaître leur composition pharmacologique exacte et s’ils présentent des effets secondaires potentiels. Puisque vous ne connaissez pas les dosages et le contenu exacts de ces pilules et remèdes à base de plantes, il est difficile de savoir quelles options sont vraiment sûres. Il existe un risque sérieux d’interactions médicamenteuses ou d’effets secondaires qui pourraient nuire à votre santé.

Ne rendez pas le problème plus gros dans votre tête

Il est important de noter que de nombreux sujets croient qu’ils sont atteint de ce symptôme lorsque leur temps de latence moyen (le temps entre la pénétration et la jouissance) est normal. Les médias sexuellement explicites et la culture populaire donnent souvent aux mâles une fausse idée de ce qui est normal. En moyenne, le temps de latence pour la plupart est d’environ cinq minutes. Cela laisse souvent penser qu’ils ont affaire à une fin précoce et se demandent comment ne pas arriver si vite quand ils sont en fait dans la plage normale.

Les hommes ne le font pas seulement avec le temps non plus. Beaucoup veulent agrandir leur muscle du pénis même si leurs partenaires sont entièrement satisfaits.

Il est possible d’aggraver ce fait dans votre tête et votre perception de votre contrôle sur le fait de jouir devient un gros souci. Cela peut être une déception, mais cela n’empêchera généralement pas une femme.

Si vous pensez continuellement que vous n’avez pas assez de contrôle sur votre plaisir, plaisir, plaisir vous pouvez l’accumuler dans votre esprit au point que cela devient un cycle et interfère avec votre satisfaction. Encore une fois, c’est une bonne idée de parler à votre partenaire. Vous pouvez constater après avoir parlé à votre partenaire que le souci n’est que dans votre tête et votre partenaire peut être complètement satisfait de vos expériences sexuelles partagées.

Si vous essayez toujours de continuer plus, vous pourriez mettre votre partenaire mal à l’aise. Ou il peut être évident que vous n’êtes pas concentré sur le plaisir parce que vous êtes tellement concentré sur la tenue de votre entrée, donc vous êtes tous les deux moins satisfaits … mais pas à cause du temps que vous passez au lit.

De plus, ne pensez pas seulement au sexe comme au temps passé pendant la pénétration. Le sexe comprend les activités avant et après – généralement ce que les gens considèrent comme des préliminaires. Mais si vous pouvez créer la jouissance de votre partenaire par le sexe oral ou manuel ou en utilisant un jouet sexuel avant même de l’avoir pénétré, vous ressentirez beaucoup moins de pression.

Enfin, vous vous demandez peut-être comment tenir plus pendant les moments sexuels pour l’amener au septième ciel. Mais la plupart des femmes ont besoin d’une stimulation clitoridienne pour atteindre l’apothéose.

Questions sur le contrôle éjaculatoire

Ai-je un problème si je n’éjacule que prématurément de temps en temps ?

Si l’éjaculation précoce ne se produit que de temps en temps, vous n’avez généralement pas besoin de vous inquiéter. Pour que l’éjaculation précoce soit un fait important, vous devez répondre à plusieurs critères, notamment :
– Vous n’êtes pas en mesure de retarder l’éjaculation tout le temps ou presque tout le temps lorsque vous avez des expériences sexuelles
– L’éjaculation a toujours ou presque toujours lieu dans la minute de pénétration vaginale ou plus rapide
– Vous vous sentez en détresse ou frustré au point de pouvoir commencer à éviter l’intimité

Quelle est la fréquence de l’éjaculation précoce ?

Des études montrent que 20 à 30% des hommes à travers le monde sont touchés par l’éjaculation précoce. Cependant, ces chiffres sont subjectifs.

Dois-je parler à mon médecin de l’éjaculation précoce ?

Vous devriez parler à votre médecin si vous pensez avoir affaire à l’éjaculation précoce. En fait, c’est une bonne idée de discuter de vos symptômes avec un urologue spécialisé dans ces types de problèmes. Des visites régulières à un urologue ou au moins une demande de renvoi à un urologue de votre médecin généraliste si vous pensez que vous avez des problèmes peuvent vous aider à détecter les problèmes alors qu’ils sont plus faciles à traiter. Un urologue peut aider à déterminer si l’éjaculation précoce est liée à un autre cas médical et, dans le cas contraire, peut vous guider sur les meilleures façons de le traiter et de poursuivre.

Pourrai-je durer plus avec l’âge ?

Pour certains, l’éjaculation précoce est un souci permanent. Cependant, certaines études ont montré que les sujets atteints d’éjaculation précoce sont souvent plus jeunes que ceux qui n’en ont pas, et après ajustement pour les problèmes de dysfonction érectile, le risque d’éjaculation précoce diminue considérablement avec l’âge.

L’éjaculation précoce peut-elle avoir des effets à long terme sur ma santé ?

Bien que l’éjaculation précoce puisse ne pas avoir d’effets à long terme sur votre santé, elle pourrait être un indicateur d’autres problèmes de santé, c’est pourquoi il est important de parler à votre médecin. Cela pourrait également indiquer des problèmes psychologiques comme la dépression ou le SSPT, qui sont des conditions qui nécessitent un traitement. L’éjaculation précoce peut également avoir un effet à long terme sur votre relation, il est donc important de parler à votre partenaire et à votre médecin au lieu d’ignorer le fait.

MES MEILLEURS CONSEILS NE SONT PAS SUR CETTE PAGE, ILS SONT ICI …

J’ai mis en place une pour tenir plus au lit avec votre partenaire. Si vous voulez les apprendre, afin de pouvoir lui donner des orgasmes si puissants qu’elle devienne émotionnellement et sexuellement accro à vous, vous pouvez consulter la méthode dès maintenant.

Comment retarder l’éjaculation ?